Plongez avec nous dans l’univers de la marque américaine GORE®. Fondée en 1958 par Wilbert L. Gore et sa femme Geneviève Gore, l’entreprise doit son succès à son tissu révolutionnaire : le Gore-Tex®, à la fois respirant et imperméable. En 1985 la marque Gore Bike Wear voit le jour suivit en 1997 de Gore Running Wear, toutes deux des références sur le marché des équipements sportifs. Nous avons rencontré Ludovic Thepin, responsable grands comptes chez Gore et Isabelle Decoene, responsable Qualité chez Gore, qui ont accepté de répondre à quelques questions sur les tissus GORE®, le Gore-Tex® et le Windstopper®, ainsi que sur l’histoire et l’héritage de la marque.

tissus-gore-membranes

Comment sont fabriqués ces tissus (Gore-Tex® et Windstopper®) ? Quels sont les étapes clés de fabrication ? Où sont-ils fabriqués ?

Isabelle Decoene :

La fabrication des vestes en Windstopper® ou Gore-Tex® passe tout d’abord par la fabrication de la matière première : les laminés. Les laminés sont composés de membranes (Windstopper® ou Gore-Tex®) collées à des tissus intérieurs et/ou extérieurs. Les membranes Windstopper® et Gore-Tex® sont fabriquées à partir du Polytétrafluoroéthylène appelé plus communément PTFE.

N’ayant pas les mêmes contraintes d’utilisation, les laminés en Windstopper® et en Gore-Tex® n’ont pas la même fabrication. Pour le Windstopper® on étire beaucoup la membrane pour obtenir la respirabilité la plus proche de celle de la peau. En fonction de l’étirement et en fonction des tissus associés (intérieurs et extérieurs), on peut obtenir des produits en Windstopper® assez différents (plus ou moins fin, plus ou moins respirant et résistant). Pour le Gore-Tex® on s’attache davantage à la résistance du produit sans négliger la respirabilité, mais le résultat recherché est l’imperméabilité et la résistance. La membrane est donc moins étirée. En fonction de l’utilisation, la construction des vestes est différentes : colles, tissus extérieur et intérieur utilisés sont assez différents pour répondre aux exigences des membranes en Windstopper® ou en Gore-Tex®. Cependant pour tous les modèles on s’attache fortement aux ouvertures (zip, poches, aération…), qui doivent être parfaitement étanches et résistantes. De nombreux tests sont effectués pour s’assurer de l’étanchéité, de la respirabilité et de la résistance aux conditions climatiques et à la durée dans le temps dans les laboratoires Gore.

Il existe de nombreux tests chez Gore :  neige, ville et pollution, pluie, usage général, alpinisme, moto et vitesse. Les laminés (Windstopper® et Gore-Tex®) sont également testés en machines à laver durant 500h pour vérifier leur résistance (c’est-à-dire la résistance des colles utilisées pour coller la membrane avec les tissus intérieur et extérieur). On vérifie également la résistance des bandes d’étanchement (qui servent à rendre la veste totalement hermétique). Dans ces machines à laver on teste donc dans un premier temps les laminés puis les produits finis. Gore sélectionne et teste aussi les tissus extérieurs qui sont collés à la membrane pour fabriquer le laminé. Ils sont sélectionnés pour leurs propriétés mécaniques (résistance, couleurs…), puis testés en laboratoires Gore. Le tissus Gore-Tex® est étanche à chaque étape de fabrication : la membrane, les colles, le laminé, les bandes d’étanchement, le produit fini. Les bandes d’étanchement jouent un rôle majeur pour ne laisser aucune « zone de trou » (zip, poches…) sur le vêtement.

etapes fabrication produit gore-tex - 4

Il y a des usines Gore partout dans le monde, et chaque usine est préalablement formée aux normes de fabrication mises en place par Gore, afin de répondre aux exigences de qualité des produits.

Cette année la marque fête ses 20 ans, en quelques mots, quel est l’héritage, l’histoire de Gore ?

header-home

Ludovic Thepin :

La Marque Gore a été fondée par des ingénieurs américains il y a 50 ans. Au départ Gore était une marque de composants électriques. Aujourd’hui elle garde un héritage très fort de son passé et un savoir-faire en ingénierie très puissant. Gore met la promesse produit au cœur de sa stratégie de développement. Le produit doit être adapté techniquement à ce pourquoi il est conçu :  il doit répondre exactement à la description produit élaborée auparavant par les équipes Gore avec les athlètes ou les professionnels. En effet les produits conçus pour les pompiers ne sont pas les mêmes que ceux créés pour les sports de montagne par exemple. C’est pourquoi les tissus n’auront pas les mêmes spécificités. De la même manière, une veste pour le ski alpin n’aura pas le même tissu qu’une veste pour le ski de fond, qui nécessite davantage de respirabilité.

La puissance de la marque Gore vient de son héritage en ingénierie. Gore a construit son histoire autour de la conception et la fabrication des vestes en Gore-Tex® puis en Windstopper® (les deux tissus phares de la marque). Le cœur du métier de Gore est donc la conception des membranes et des laminés (tissu technique). Qu’est-ce qu’un laminé ? il s’agit d’une membrane collée à un tissu intérieur et/ou extérieur. L’ensemble des trois couches associées ensemble donne le tissu final. Il faut aussi préciser que  les colles répondent aux mêmes critères que les membranes pour ne pas diminuer leurs qualités (coupe-vent, respirant, imperméable…). Ces laminés sont des tissus très techniques et sont testés en laboratoire pour garantir la performance des produits Gore.

Gore s’attache depuis toujours au design et à l’ergonomie des vestes afin d’avoir des produits performants, techniques et durables dans le temps. Gore suit donc toute la chaîne de fabrication de ses produits en Gore-Tex®. De la membrane jusqu’au produit fini, en passant par les colles pour le laminage, le design, les tissus extérieurs et intérieurs, les bandes d’étanchement… Le travail avec les usines de production des vestes est fondamental. Le Logo Gore-Tex® sur une veste est très puissant car il garantit toute la chaîne de fabrication d’un produit en tissu Gore-Tex® : le processus entier est breveté. Cependant cette exigence et cette garantie a un coût. C’est pourquoi les vestes Gore-Tex® ont un prix souvent plus élevé, gage de leur qualité.

Historiquement l’entreprise Gore a débuté avec la fabrication et la vente des tissus Gore-Tex® à des marques partenaires. Aujourd’hui il existe un très grand nombre de marques qui utilisent le Gore-Tex® pour leurs produits : Patagonia, Millet, The North Face, Asics, Aigle, Lafuma, Salomon… Puis vers la fin des années 1980, la marque Gore Bike Wear a été créé lorsque les ingénieurs de Gore se sont rendus compte que leurs tissus seraient parfaits pour les pratiquants du vélo. Enfin avec l’explosion du marché du running, Gore a créé Gore Running Wear.

gore-tex-windstopper

Selon vous, qu’est-ce qui rend la marque unique ?

Ludovic Thepin :

Ce qui rend notre marque unique est avant tout notre héritage et notre savoir-faire de très haute qualité dans la conception et la fabrication de membranes et laminés ultra performants. Notre choix de contrôler et garantir toute la chaîne de fabrication des vestes Gore-Tex® est unique.

Notre ADN repose sur la haute technologie et l’innovation permanente. Chaque vêtement répond à une demande spécifique, c’est pourquoi chaque coupe, couture, ourlet est conçu/placé au meilleur endroit pour être le plus fonctionnel possible. Le design général doit offrir un maximum de confort et de protection aux sportifs.

Notre travail permanent avec les athlètes, les métiers les plus exigeants (pompiers, militaires, groupes élite d’intervention, alpinistes, skippeurs…) et les marques les plus pointues rend la marque Gore unique sur le marché du textile sportif. Grâce à notre savoir-faire dans la fabrication des tissus Gore-Tex®, qui sont vendus à des marques partenaires (marques les plus techniques au monde), nous avons récolté un grand nombre de données (grâce au retour terrain des athlètes et des professionnels) pour améliorer en permanence nos produits. Notre but est de faciliter la vie des sportifs grâce à des produits adaptés à leur pratique, c’est pourquoi tous nos produits sont testés en laboratoire et sur le terrain.

logo gore -a1
 

Un grand merci à Ludovic Thepin et à Isabelle Decoene pour le temps qu’ils ont accordé à Anima Athletica et pour leurs réponses passionnantes sur les tissus et l’histoire de GORE®.

Quelques définitions

Membrane = est une couche extrêmement fine de polytétraflouroethylène expansé (ePTFE), Elle contient plus d’1.4 milliard de pores par cm². Ce sont tous ces pores qui assurent les propriétés des tissus GORE-TEX® ou WINDTOPPER®.

Laminé = pour que la membrane GORE-TEX® ou WINDTOPPER® puisse être utilisée dans la fabrication d’un produit fini, elle doit d’abord être fixée entre une doublure ou un tissu extérieur hautement performants. Cette combinaison membrane + matières de protection s’appelle le laminé GORE-TEX® ou WINDTOPPER®.

Laminage = est l’opération qui consiste à coller la membrane au tissu extérieur et à la doublure.