Ce qu’on aime le plus dans la rentrée, c’est le tout nouveau planning de course qui s’ouvre devant nous. Des semi-marathons, des 10km, des marathons, de la boue, des couleurs … On trépigne d’impatience !

Bon d’accord, la rentrée est officiellement déjà passée, et avec elle pas mal de rendez-vous incontournables (La Parisienne, la Paris-Versailles, le premier Semi de Disneyland …), mais il reste encore un nombre considérable de courses en tous genres auxquelles on peut s’inscrire d’ici à l’été 2017. D’ailleurs les plus motivées d’entre vous ont déjà un planning bien rempli pour les mois à venir !

Pour se mettre dans l’ambiance, on a demandé à trois runneuses passionnées de venir nous dire quelques mots sur cette nouvelle saison de courses.

Courir est avant tout un plaisir, il ne faut jamais l’oublier.

Cécile Bertin

– Qu’est-ce que représente la rentrée running pour toi ?
Pour moi la rentrée running c’est comme une rentrée normale ! On fait le tri dans ses petites affaires, on s’offre une tenue neuve pour le premier jour histoire de se motiver un peu. Comme tous les ans que ce soit pour la terminale ou la fac, on se promet juré craché qu’on va faire des fiches pour ne pas être à la bourre le jour du contrôle… qu’on va tenir son carnet d’entrainement sérieusement quoi ! On plonge aussi le nez dans le calendrier des courses pour organiser et planifier tout ça parce que là aussi promis juré cette année on arrête les bêtises… pas de course de dernière minute en pleine prépa, on est raisonnable, on s’en tient au plan, rien qu’au plan ! Et comme tous les ans, toutes les bonnes résolutions tiennent le temps qu’elles doivent tenir, c’est-à-dire pas bien longtemps. Mais pas grave on a une super belle nouvelle tenue pour courir, c’est toujours ça de gagné !

– Quelle est la course à ne pas manquer cette année selon toi (et pourquoi) ?
Pour moi il y a une course que je ne rate quasiment jamais, c’est la Parisienne parce que ce fut ma première et qu’elle a bouleversé ma vie à jamais. Et je suis très conservatrice et sentimentale, vous verriez mes placards, vous comprendriez ce que je veux dire. Après la course à ne pas manquer c’est surtout celle où l’on va se faire plaisir à tous les coups, où il y aura des amis pour en faire un moment convivial, la course que l’on a bien préparée sans se mettre la pression pour ne pas paniquer et se planter le jour J. Courir est avant tout un plaisir, il ne faut jamais l’oublier.

– Quel est l’accessoire dont tu ne peux pas te passer ?
Ma musique ! Parait que la FFA veut nous l’interdire parce que ce serait un produit dopant… Si vraiment un jour ça arrive, je ne prendrais plus de dossard ou j’irai courir là où on me l’autorise encore. C’est vraiment quelque chose qui m’est indispensable pour réussir à m’isoler des autres et me permettre d’être entièrement à l’écoute de mon corps et de mes sensations. Je ne l’écoute pas tout le temps mais pour le départ par exemple ça me permet de poser mon propre rythme. Souvent je garde ensuite mes écouteurs sans le son. Et je fais toujours attention à ne pas la mettre trop fort évidemment pour rester quand même à l’écoute de ce qui se passe autour de moi, la sécurité avant tout ! Après évidemment il y a une gourde pour l’eau mais doit-on rappeler qu’il faut toujours avoir de quoi boire sur soi ?



– Qu’est-ce que représente la rentrée running pour toi ?

C’est un nouveau départ et je me fixe de nouveaux objectifs pour le semestre à venir. Je fais le tri dans mes vêtements de running et mes baskets. Cela me permet aussi de faire une detox de 3 jours pour retrouver ma forme et mon énergie. Je profite de la rentrée pour m’acheter un cahier d’entraînement dans lequel je note mes séances et mon ressenti. Je repars sur une nouvelle base.

Nadiarunsparis

– Quelle est pour toi la course à ne pas manquer cette année (et pourquoi) ?
Forcément, La Parisienne qui arrive pile poil pour la rentrée. C’est une course qui m’a permis de me lancer dans la compétition, ma première course et elle est toute symbolique. C’est aussi la course des copines, celle qui va donner envie aux débutantes de participer et de partager de superbes moments.

 – Quel est l’accessoire dont tu ne peux pas te passer ?
Il y a en a plusieurs.
Ma montre (Ma Polar V800) ! Elle fait tout et j’aime bien savoir ce que je fais, aller regarder l’application pour voir ma progression. Même si après, je note tout dans mon carnet. J’ai mes petites habitudes. Ma montre me sert pour courir évidemment mais aussi pour les sports que je pratique comme la natation, le fitness, le vélo.
Parfois, je déconnecte totalement en ne courant qu’à l’instinct, et ça fait du bien aussi.

– Qu’est-ce que représente la rentrée running pour toi ?
Pour moi c’est reprendre les bonnes habitudes d’entraînement un peu perdues pendant l’été (entre apéros, week-ends et vacances le rythme en prend toujours un coup) !
C’est aussi le retour de l’automne, ses feuilles mortes qui crissent sous les baskets, ses belles couleurs, ses journées raccourcies et surtout sa fraîcheur : après les grosses chaleurs de l’été, j’adore courir au frais !

 – Quelle est pour toi la course à ne pas manquer cette année (et pourquoi) ? 
J’aime beaucoup les 20kms de Paris car le parcours dans Paris est très sympa (même si on souffre toujours un peu en sortant du Bois de Boulogne et en apercevant le Louvre si loin ;-)).
Mais cette année précisément pour moi ce sera le semi-marathon de Paris au printemps. Après plusieurs blessures consécutives cette fois je suis en forme pour le préparer dans de bonnes conditions !

 – Quel est l’accessoire dont tu ne peux pas te passer ?
Ma playlist de running : je cumule depuis des années toutes mes chansons préférées donc je mets en mode aléatoire et me laisse surprendre. Ça me rappelle de bons souvenirs, aussi bien souvenirs d’entraînement que de soirées de filles (un excellent moyen d’avancer plus vite lorque les jambes sont un peu raides). Comme je cours souvent tôt le matin c’est le moyen de m’isoler dans ma bulle.

Par temps pluvieux et / ou froid, ma veste en Windstopper® est ma meilleure amie : le moyen le plus sûr de garder la motivation pour sortir du lit et partir courir car je sais que je n’aurais pas froid !