Roland Garros, c’est l’un des plus beaux rendez-vous sport de l’année. Toute la France va vibrer au son des coups de raquette, et vous allez bientôt surprendre votre collègue de bureau en train de regarder le live France 2 sans le son, pendant que votre beau-frère essayera de convaincre toute la famille de louer un court pour dimanche prochain.

On n’y peut rien, on adore ça !

Alors que les qualifications battent leur plein, on s’est demandé à quoi pourrait bien ressembler l’édition 2017 de Roland Garros, et grosso modo, ça sera un peu de tout ça …


b2d8785b91c8af75fd1d5de2795336ad0df3eb7f_emotion-pc-detail

Du soleil, du soleil, du soleil !

Roland Garros a cette saveur particulière qui fait qu’on sent l’été arriver pour de bon. Quand on était étudiant, le tournoi marquait la fin des révisions et la liberté estivale toute proche. Il fait souvent très chaud, et on adore se retrancher à l’ombre de notre salon pour faire une sieste post-barbecue devant un match.

… et de la pluie !

Que serait Roland Garros sans les interruptions dues à la pluie ? Les joueurs scandalisés de jouer sur des terrains trempés ? Et le suspens insoutenable d’un match reporté au lendemain alors qu’on en était déjà à 2h de jeu ? Vivement l’arrivée du toit rétractable sur le court Philippe-Chatrier (encore au stade de projet pour le moment) !

L’absence de Federer

Qui n’a pas versé une petite larme en apprenant que Federer ne serait pas là cette année ? Déjà absent en 2016 pour cause de blessure, ce nouveau forfait nous fait déjà regretter les beaux matchs auxquels on aurait pu assister grâce à cet artiste de la raquette. Ah Roger, tu vas nous manquer !

Et celle de Sharapova

Maria Sharapova, suspendue pendant 15 mois pour cause de dopage, n’a pas été invitée à participer au tournoi. Passée de n°1 mondial à n°221, elle n’était pas en position de passer les qualifications. Son talent et ses tenues stylées nous manquent déjà !

Des overdoses de Perrier

Eh oui, Roland Garros, c’est ça aussi ! Il fait chaud, et à chaque pause on entend le « pssschit aaaah » de la pub Perrier, alors on succombe et on se fait des litres de Perrier pomme verte (notre favori !).

Un 10e titre pour Nadal ?

Qu’on soit fan ou non du Marjoquin, assister à ce record serait dans tous les cas magnifique ! Depuis son premier titre en 2005, Rafa a dominé la terre battue française, avec seulement 2 défaites sur 74 matches joués. Qui plus est, il va arriver sur le tournoi en pleine possession de ses moyens, après trois trophées à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid. On va le suivre de près !

Jusqu’où vont aller les Français ?

On ne peut pas s’empêcher d’être un petit peu chauvin, et d’espérer que nos Bleus aillent le plus loin possible. Malheureusement, Gaël Monfils et Richard Gasquet enchaînent les blessures, et Jo-Wilfrid Tsonga est plutôt en perte de vitesse ces derniers mois. Mais on mise beaucoup sur Kristina Mladenovic qui semble faire une excellente saison et qui n’aura pas à affronter Serena Williams ni Maria Sharapova. Go Kiki !


Sur ce, on vous laisse, Roland Garros n’attend pas … !