Désigné sous bien des noms différents (indoor cycling, spinning, soul cycling etc.), le cycling est en réalité une discipline toute simple : du vélo en salle, en groupe et en musique ! Elle a le vent en poupe depuis quelques années en France. Le premier studio français du genre, Dynamo Cycling, a lancé une tendance qui ne s’essouffle pas et qui fait de nombreux adeptes. Mais comment est-on passé des heures d’ennui sur vélo d’appartement à l’engouement pour les salles de cycling ?

Le cycling est une discipline née aux Etats-Unis. Très populaire à New York, elle a passionné et inspiré des Français qui ont eu envie d’importer le concept dans l’hexagone. Cela a commencé avec Dynamo Cycling fin 2014 puis Let’s Ride début 2016 et désormais, autant à Paris que dans plusieurs grandes villes française, le phénomène a pris de l’ampleur et le choix de salles se fait de plus en plus grand.

« La force du concept, c’est le groupe. Les riders vibrent sur le même rythme, vivent la même aventure. » *

Une séance type

Le vrai plus d’une séance de soul cycling, c’est le côté extrêmement immersif. Les salles sont quasiment plongées dans le noir, les playlists sont soigneusement choisies et les coachs vous guident tout du long à la voix. Cela permet de se concentrer sur son propre effort sans se préoccuper du regard des autres. En même temps, il y a une véritable énergie de groupe qui se crée et se propage et qui porte les sportifs.

Une séance de cycling est très intense : en effet, c’est véritablement une séance de fractionnés où on enchaîne sprints et retours au calme pendant 45mn sans jamais s’arrêter de pédaler. La vraie nouveauté – par rapport à un cours de RPM plus classique – c’est que tout le corps travaille, grâce à des pompes sur guidon ou des exercices avec haltères (toujours sur le vélo !). Ce mélange de cardio et de renforcement musculaire en fait une discipline très complète, idéale pour se construire un corps en pleine forme.

Si vous voulez avoir un avant-goût d’une séance d’indoor cycling, retrouvez sur notre blog notre expérience chez Let’s Ride.

* Citation tirée du site internet de Let’s Ride

Que porter pour un cours de cycling ?

L’un des nombreux points forts du cycling est qu’il n’y a pas besoin d’investir dans un grand nombre d’accessoires. Il suffit juste d’une jolie tenue pour être prête à enfourcher son vélo ! Vous n’aurez même pas besoin de chaussures puisqu’elles sont fournies en salle.

Le cycling est une activité très cardio pratiquée en intérieur, donc on n’hésitera pas à adopter des tenues aussi légères que possible : shorts (plutôt ajustés pour éviter les frottements), corsaires, débardeurs. Vous allez avoir chaud et vous allez transpirer ! Les matières respirantes de type polyamide seront vos alliés pour vous sentir à l’aise. On évitera les cotons et matières naturelles qui vont absorber votre transpiration sans l’évacuer et ainsi, rester mouillés.

Choisissez de préférence un bas près du corps pour ne pas être gênée pour pédaler. Quant à la brassière, vous n’êtes pas obligée d’opter pour un maintien maximal puisque c’est un sport sans impact, mais une brassière à maintien intermédiaire est un minimum pour endurer les moments les plus intenses de la séance où on s’assoit et on se relève rapidement, ce qui peut solliciter désagréablement votre poitrine.

 

A vous de jouer !

Pour tester une séance de cycling à Paris, vous avez l’embarras du choix : Let’s Ride, Dynamo Cycling ou encore Kiwill sont toutes de très bonnes salles.

En province, vous retrouverez Kona Biking à Toulouse ou encore Le Studio cycling à Rennes. Nous n’avons pas testé ces salles mais si vous les connaissez ou si vous voulez nous en recommander d’autres, n’hésitez pas à venir échanger avec nous sur nos réseaux (Facebook, Twitter, Instagram).

DSCF4822

Photos Let’s Ride © Edouard Nguyen