La grande tendance sportive de ces dernières années au sein de la famille des sports cardio, ce sont les circuit training type « Bootcamp » qui ont envahi nos villes. Qu’on soit allergique à la salle de sport ou qu’on cherche juste une nouvelle façon de bouger et de se dépasser, les bootcamps répondent parfaitement à nos attentes.

Intense, pratiqué à l’extérieur été comme hiver, c’est une méthode très efficace d’entraînement, qui peut intimider mais qui est pourtant tout à fait accessible à tout type de sportive !

Le bootcamp : méthode très efficace d’entraînement venue des Etats-Unis.

A l’origine, les bootcamps nous viennent – comme beaucoup de nouveautés sportives – des Etats-Unis. C’est le vétéran Ken Weichert qui eut le premier l’idée, à la fin des années 1990, de créer un version « fitness » des bootcamps militaires.

En 20 ans, ce concept a fortement évolué et il se présente désormais sous de nombreuses formes. Certains bootcamps restent très marqués par l’influence militaire : lors de stages intensifs en plein air, on rampe dans la boue, on franchit des obstacles, et on fait des pompes par dizaines ! Ces types d’entraînements ont d’ailleurs donné naissance à un autre concept très populaire : les courses d’obstacles type Mud Day ou Spartan Race. En bref, on se challenge et on se salit !

D’autres bootcamps ont un ADN plus urbain. Adaptés à la ville, ils conservent cet objectif « dépassement de soi » et proposent des circuit training enchaînant cardio et renforcement musculaire pour une séance ultra complète. Escaliers, bancs et autres éléments du mobilier urbain sont utilisés pour créer des exercices variés. C’est ce que proposent notamment les BootCamp Girls, avec une grande variété de sessions pour toutes les envies.

Grâce à ces entraînements toujours variés où tous les muscles travaillent intensément, les résultats ne tardent pas à se faire ressentir. C’est l’idéal pour se construire une silhouette harmonieuse, avec une musculature forte et un coeur en pleine forme.

Se dépasser en groupe

Le grand avantage de ces divers bootcamps, c’est qu’ils se déroulent toujours en groupe, et c’est cette émulation collective qui va nous donner envie de nous dépasser, de tout donner. On s’entraide, on transpire et on râle en choeur !
Ces entraînements permettent de renforcer l’esprit d’équipe. Le temps d’une session, le moral remonte en flèche car non seulement les endorphines sont à leur maximum mais en plus, on a passé une heure ou plus à rire et à partager une expérience intense avec d’autres personnes.
C’est aussi pour ça que nombre de ces camps d’entraînement sont proposés aux entreprises, pour renforcer la cohésion entre collègues.

Quelle tenue choisir pour un bootcamp ?

Ce qu’on veut avant tout : des vêtements res-pi-rants ! Vous l’aurez compris, les entraînement « bootcamp » sont (très) intenses et vont vous faire transpirer un maximum. Il faut donc privilégier des tissus techniques, en polyamide, qui vont rapidement évacuer l’humidité et vite sécher, évitant de vous donner froid dès que vous allez vous arrêter (très désagréable, surtout en hiver).

Comme toujours, lorsqu’on parle de sport high impact, n’oubliez pas d’investir dans une bonne brassière, pour préserver votre poitrine et l’oublier tout le long de votre entraînement. Autre élément indispensable : une paire de chaussures avec un bon amorti, car vous allez beaucoup sauter et/ou courir pendant ces sessions.